• nostalgie pervertie

    hello vous tous... une petite note pour vous faire part d'une petite pensée sans grande importance... mais que vous pouvez partager! il se trouve que ce matin, lundi 4sept 2006, je me suis réveillée pile à 8heures... pour imaginer M. Roche faire rentrer au même instant ses nouveaux khâgneux dans cette si connue salle 91 à l'air confiné...  on en est sortis! c tout,  séquence fausse nostalgie, quel plaisir de s'attarder sur qlq chose que l'on est heureux d'avoir quitté! au fait, je vais à reims mercredi m'inscrire à la fac, je devrais en avoir fini vers 16h, si qlqn est là!


  • Commentaires

    1
    le picaro
    Lundi 4 Septembre 2006 à 23:26
    nostalgie partagée
    personnellement, je dormais encore à cette heure-là mais j'ai longuement repensé à ces deux rentrées, celle d'hypokhâgne et celle de khâgne. j'ai imaginé les mots avec lesquels M. Roche avait pu nous pourrir pour mieux apprivoiser sa nouvelle promotion. goût d'amertume qui me pourrit la gorge. pour reims, je n'y viendrai qu'au début du mois d'octobre. mais qui es tu ?
    2
    Marjo
    Mardi 5 Septembre 2006 à 15:29
    nostalgie incomprise!
    c moi, Marjobarjo, qui vous ai fait part de ce sentiment! en ce jour de rentrée, où plusieurs de mes amis rappliquaient en prépa ou terminale, j'ai senti qu'une époque se fermait... ce qui m'a fait déprimer! mais en fait toute fin est un commencement, donc je préfère penser à ce qui m'attends en Allemagne. je ne pense pas que Roche ait besoin de casser nécessairementl'anciene promotion pour faire rire bêtement la nouvelle. est-ce cela qui te rend amère sombre Picaro, ou la pensée de l'être que tu y connus? pourquoi ne pas plutôt imaginer ta nouvelle vie enfin purifiée de toute cette histoire? une peau neuve dans une ville qui finirait donc par le redevenir à tes yeux... Je suis sûre, en tous cas, que ni Seb ni Léa n'ont ressenti que les entiments habituels ce jour là...faim, soif, envie d'uriner etc... ;)-
    3
    eutrophisation
    Mercredi 6 Septembre 2006 à 10:19
    khâgneux, hypocampes à la rue,!
    arf à vrai dire, moi depuis plusieurs jours je suis un peu dépitée, et lasse.Ma résistance physique est en train de s'effondrer, cinq mois de vacances c'est trop dur et trop long.Alors depuis que je vois toutes ces petites têtes blondes rentrer à l'école(tout ça grâce à la petite merveille qu'on appelle télé!beurk), je suis nostalgique, et je me dis que moi aussi j'ai hâte de retourner sur les bancs de l'école et de me coltiner une bonne vieille dissert!Histoire de me rappeler ce que ça fait que réfléchir plus d'une minute d'affiler! et oui les vacances c'est trop long. Pour ce qui est la rentrée des nouveaux khâgneux, j'y ai moi aussi penser, mais avec du recul, beaucoup de recul, j'ai l'impression qu'en fait tout ça ça n'appartient plus à mon monde depuis bien longtemps!Manif au mois de février, séchage intempestif pour courir à Paris, concours de l'ENS baclé, en gros l'année de khâgne elle est passée au dessus de moi, sans réellement m'atteindre. A un moment à la fin de l'année, en quittant l'internat prématurément, j'ai eu un petit coup de nostalgie, en me disant que tyout ça c'était de beaux souvenirs quand même et qu'on avait vécu tout plen de choses là haut...Mais cinq mois plus tard, je epux affirmer que je suis bien contente de ne plus y être!! Plus de sallé, plus jamais, je ne serai plus obligé de constament dormir en cours( quand même je devais trouver des occupations autres pour près de la moitié de nos heures de cours:philo 4h, français(je déteste roche)5h, et géo normale 2h!!!! je vous assure qu'au bout de quelques mois j'étais vraiment à court d'idées... j'espère que je vais enfin pouvoir faire quelque chose qui me plaît, plutôt que d'être là haut et de me faire chier! Alors quand même un petit hommage aux nouveaux khâgneux et hypocampes, mais moi je suis bien contente d'en avoir fini et ce pour toujours! par contre mon petit lapinou me manquera...
    • Nom / Pseudo :

      E-mail (facultatif) :

      Site Web (facultatif) :

      Commentaire :


    4
    picaro
    Mercredi 6 Septembre 2006 à 15:58
    bande de sans coeur !
    non, j'ai décodé d'enfoncer le clou un plus... tous ces mois de vacances, c'est comme un purgatoire. je veux des échéances, je veux des cours bidons, des LECONS à apprendre et des devoirs à rendre. j'ai même envie de voir "faové" (VW pour les puristes) lever la main comme un gros lèche-cul qu'il est. non, en fait, j'ai surtout envie de retrouver mes camarades, surtout un que je ne suis pas prête de revoir. ces ambiances d'hier me manquent, tant pis si je dois passer pour une sentimentale débile. au fond, si je veux être prof, c'est pour passer ma vie à l'école. (en passant au deuxième étage, je m'attends toujours à voir sortir Mathieu Bollot et Adrien Marmignon pour la pause...) le quotidien qui se profile ressemble étrangement à cette chanson de Gérald Genty, "détention universitaire" (cf http://radioblogclub.com )
    5
    marjobarjo
    Mercredi 6 Septembre 2006 à 21:34
    un commentaire en passant
    vous êtes encore plus tarées que moi......... ;)- à bientôt
    6
    eutrophisation
    Samedi 9 Septembre 2006 à 16:33
    je veux mon amoureux
    on est tous des cinglés! moi mon amoureux vient de partir en Ecosse, je suis triste, j'ai pleuré dans le train pour rentrer chez moi et j'ai eu droit aux questions d'une vieille trop curieuse qui croyait que je pleurais parce que j'avais quitté ma mamie ou ma mère... je projette déjà un voyage à Stirling, je veux mon sylvain! PS:cette nuit j'ai rêvé de monsieur lelièvre dans une piscine,je crois que ce prof hantera mes nuts de longues années encore!!! bon et puis je joue la sans coeur, mais moi aussi je suis sûre que la prépa ça finira par me manquer un peu...
    7
    Dimanche 10 Septembre 2006 à 09:26
    soutien à Léa
    courage Lé
    8
    Dimanche 10 Septembre 2006 à 09:26
    soutien à Léa
    courage Lé
    9
    Dimanche 10 Septembre 2006 à 09:33
    soutien
    ouhlà! j'ai du mal avec internet moi aujourd'hui! j'ai tapé un super long commentaire pour tenter de remonter le moral de léa, et puis POUF! tout s'est envolé! je suis pas énervée du tout par tout ce temps perdu ainsi que par les efforts déployés en vain afin d'être à la fois spirituelle, sympa, efficace... et puis d'abord si Léa était contente que son copain parte on en serait pas là! c vrai quoi! en plus elle fait peur aux petites vieilles dans le train, je suis sûre que cette dernière a cru que tu étais une kamikaze sur le point de se faire exploser... bon, à plus tout le monde, je n'ai pas le temps d'écrire plus... pleure plus Léa! ça passera vite, je te jure, une fois mon copain s'est perdu assez loin... du côté de Melbourne je crois... je t'assure qu'on ne voit pas le temps passer!
    Suivre le flux RSS des commentaires


    Ajouter un commentaire

    Nom / Pseudo :

    E-mail (facultatif) :

    Site Web (facultatif) :

    Commentaire :